Koocook, vos repas de la semaine en un clic!
Mon Koocook

Mettez de la variété dans vos menus !
Inscrivez-vous et à vous les plannings de repas équilibrés et la liste de course qui va avec !
Et beaucoup d’autres services pour votre quotidien en cuisine.

Je m'inscris

Saisons

Les épinards, des sacrés farceurs!

Combien y a-t-il de fer dans les épinards? Dans les années 1890, des chimistes allemands déterminèrent ce taux avec précision: 100 grammes d’épinards contiennent 3,4 milligrammes de fer. Cependant, le secrétaire qui rédigea le rapport se trompa d’une décimale et écrivit 34 mg au lieu de 3,4. La teneur se trouvait multipliée d’un facteur 10. Cette erreur resta ignorée pendant des décennies. Les Allemands la corrigèrent dans les années 30 mais l’information n’atteignit pas les Etats-Unis, ce qui fit les beaux jours de Popeye. La Seconde Guerre mondiale commençait. Les Etats-Unis manquaient de viande. Le ministère de l’alimentation proposa de remplacer les steaks par la plante-miracle, la plante de fer: les épinards. Popeye se chargea de convaincre le public d’en manger! Et voilà comment naquit le héros aux biceps bandés… Plus sérieusement, ce sont les chevaliers de retour des Croisades qui ramenèrent en Europe ce légume originaire d’Iran. A la Renaissance, Catherine de Médicis arrive en France avec sa troupe de cuisiniers adeptes des légumes, et notamment des épinards. Bon pour la ligne et la santé L'épinard est l'un des végétaux les plus légers avec ses 18 Kcal aux 100 g. Il est plein de fibres et contribue à stimuler le transit intestinal. Ses feuilles vertes regorgent de minéraux: potassium, calcium, magnésium, fer. Mais ce dernier n’est assimilé qu’à hauteur de 5% par l’organisme. Consommé en même temps que de la viande, cette part d’assimilation grimpe à 15%. Richesse en vitamine C, acide folique et carotène font partie de son intérêt pour notre alimentation. Les personnes souffrant de goutte ou de calculs rénaux ou de la vésicule ne devraient pas consommer d'épinards à cause de l'acide oxalique qu’il contient en grande quantité. Des trucs pour l’apprêter Les choisir verts foncé, lisses, tendres. Eliminer les feuilles jaunes et flétries ou trop humides. Une fois lavée à grande eau, débarrasser la feuille de sa côte. Consommer cru en salade ou cuit à la vapeur, à l’étuvée ou encore au wok. Bon à savoir: les jeunes pousses sont souvent plus tendres. Ne pas conserver plus de deux jours car il perd ses vitamines rapidement aussitôt cueilli. Si l’on souhaite le congeler, il faut le blanchir auparavant et l’essorer pour éliminer l’excès d’eau. Quelques recettes à découvrir: Saucisse à rôtir et épinards au four Risotto aux épinards, herbes et oignons blancs Filet d'agneau farci aux épinards, gratin de fenouil et de pommes de terre Manuella Magnin

image de l'article

22.02.2017