Koocook, vos repas de la semaine en un clic!
Mon Koocook

Mettez de la variété dans vos menus !
Inscrivez-vous et à vous les plannings de repas équilibrés et la liste de course qui va avec !
Et beaucoup d’autres services pour votre quotidien en cuisine.

Je m'inscris

Saisons

Le concombre, star toujours montante de nos assiettes

On lui prête la fabuleuse vertu de donner à nos visages ce petit air rajeuni lorsque l’on passe quelques minutes la peau écaillée de ses belles rondelles vertes. Le concombre fait partie de la famille des courges et des melons. C’est le fruit d’une plante originaire d’Asie dont on aurait trouvé des graines remontant à plus de 10’000 ans! Né selon toutes probabilités dans le nord de l'Inde, tout proche de l’Himalaya, il fut cultivé sur les bords du Nil par les Egyptiens, qui en consommaient beaucoup, et le faisaient figurer parmi les offrandes destinées à leurs dieux. Les Hébreux l'importèrent en Terre promise, où il devint l'un de leurs mets préférés. Grecs et Romains appréciaient beaucoup le concombre: Pline rapporte que l'empereur Tibère s'en régalait quotidiennement, et que les jardiniers le faisaient pousser sous cloche. On trouve mention officielle de sa présence en France dès le IXe siècle.. Au XVIIe siècle, le jardinier en chef de Versailles, en fait pousser sous serre: Louis XIV était en effet très friand de potages et de salades à base de concombre. Beaucoup plus amer qu'aujourd'hui, le concombre était alors un hôte courant des potagers. Après avoir été cultivé à grande échelle en plein champ, il est de nos jours de plus en plus souvent produit sous serre. Pas si amer Les variétés offertes dans les supermarchés ne sont plus aussi amères qu’autrefois. Il n’est donc plus nécessaire de faire dégorger le concombre. La peau peut également être consommée, même si elle est un peu plus amère. Les très gros concombres contiennent plus de graines et sont souvent fades. On peut enlever les graines ce qui contribue à rendre le concombre encore plus digeste. Différentes variétés Les concombres varient en taille entre huit et 60 centimètres de long. Le «concombre anglais», est le plus couramment consommé en Europe. Il est vert et long. Les variétés américaines sont plus courtes. On trouve aussi sur nos étals le concombre libanais, de petite taille à la peau ridée très juteux et exempt de graines. La couleur de la pelure des concombres varie du vert au blanc, elle peut être rugueuse, lisse, voire même épineuse, mais elle est toujours brillante. La chair est blanche ou vert très pâle et croquante. Les cornichons sont des petits concombres que l’on fait confire au vinaigre. Les trucs pour le conserver L’acheter toujours bien ferme et vert. Le placer dans le bac à légumes du frigidaire. Ne pas le conserver plus de cinq jours. Ensuite, il devient mou. S’il doit être dégusté en plusieurs étapes, bien protéger l’entame à l’aide d’un film alimentaire. Les trucs pour bien l’apprêter ° Pour confectionner des tagliatelles de concombre, un bon économe ou encore un couteau Zyliss fera l’affaire. ° Pour réaliser des dés ou des bâtonnets, utiliser un coupe-frites. ° Le râper finement et intégrer à un yaourt pour un tzatziki maison. Ajouter un peu de jus de citron, d’aneth, de sel et de poivre. ° Une cuillère à melon réalisera des billes fort décoratives. ° On peut aussi cuire le concombre en s’inspirant des recettes destinées aux courgettes. Le top pour la ligne Riche en eau et en potassium, le concombre est un légume très désaltérant léger en calories: 10 kcal aux 100 g. A déguster: Salade de concombre au poulet Tartare de féra et brunoise de concombre Thon aux épices de Monic Manuella Magnin

image de l'article

22.02.2017